Samsung vient de lever le voile sur son nouveau capteur photo Isocell HP1 de 200 mégapixels. Destiné aux mobiles, ce capteur devrait équiper les prochains flagships du marché, et pas uniquement ceux conçus par la marque coréenne.

Les capteurs photos sur les smartphones sont de plus en plus impressionnants et performants. Les choses vont continuer à aller dans ce sens, notamment grâce à Samsung qui vient de révéler son Isocell HP1, son nouveau capteur de 200 mégapixels.

Proposant des pixels de 0,64 µm (ce qui n’est pas inédit), ce capteur peut non seulement prendre des clichés en résolution de 200 mégapixels, mais également des photos en 50 mégapixels avec des pixels de 1,28 µm grâce au Pixel Binning (qui permet de fusionner des informations de plusieurs pixels). L’appareil est aussi capable de prendre des photos comparables à du 12,5 mégapixels en basse luminosité. Cette résolution laisse aussi espérer des photos de grande qualité avec un zoom numérique activé. Ce nouveau capteur apportera des avantages certains au niveau de la vidéo, puisqu’avec une telle technologie, ont peut espérer filmer en 8K 30 images par seconde ou encore en 4K 60 images par seconde.

Samsung dévoile un capteur de 50 mégapixels pour les smartphones de moyenne gamme

Il s’agit d’un capteur conçu par Samsung, mais qui ne sera pas uniquement dédié aux smartphones de la marque. Comme Sony, la firme coréenne propose ses produits à d’autres constructeurs et on pourrait voir des capteurs de 200 mégapixels fleurir un peu partout sur les smartphones dès 2022. Bien entendu, il faudra une certaine puissance pour traiter les informations capturées par le module et il devrait être réservé au marché du haut de gamme.

Dans le même temps, Samsung a dévoilé un autre capteur plus abordable sur le papier, l’Isocell GN5 qui lui est de 50 mégapixels. Avec le pixel binning, il est lui aussi équivalent à un capteur de 12,5 mégapixels en basse luminosité. Il permet, comme le capteur précédent, de filmer en 8K à 30 images par seconde et en 4K à 60 images par seconde. Il devrait lui aussi être disponible sur les smartphones de différents constructeurs dans le courant de l’année 2022.

Un capteur important pour le monde des smartphones, puisque la qualité photo est aujourd’hui un argument phare sur tous les segments de prix.

Le premier capteur mobile de 200 MP au monde

Samsung chérit sa position de pionnier. On s’en souvient, le Sud-Coréen avait été le premier, en 2019, à inaugurer un capteur de 108 mégapixels. Une définition désormais multipliée par deux avec le modèle ISOCELL HP1.

La particularité de ce nouveau capteur est que sa très haute définition lui offre beaucoup plus de polyvalence. À en croire le communiqué, il sera capable d’adapter la résolution de sortie afin d’augmenter à la volée la taille des pixels. Par défaut, pour un cliché en 200 mégapixels, on ne pourra effectivement compter que sur des photosites de 0,64 µm — c’est très peu. En 50 mégapixels, et grâce au pixel binning (ici en deux par deux), on passera à 1,28 µm. Enfin, en 12,5 mégapixels, on obtient des pixels de 2,56 µm (quatre-par-quatre), ce qui représente un record pour un capteur destiné à trouver sa place à l’arrière d’un smartphone.

 

Un Xiaomi 12 à la fiche technique impressionnante

Mais c’est bien le modèle standard, le Xiaomi 12, qui aurait le droit au plus gros changement en matière de photo. Sur le Xiaomi Mi 11, on retrouve en effet un capteur principal ISOCELL HMX de 108 Mégapixels, utilisé sur les modèles hauts de gamme de la marque. Et 108 Mégapixels, c’est déjà beaucoup. Mais on sait qu’en ce moment, les constructeurs téléphoniques aiment aller encore plus loin, toujours plus fort, et surenchérir, parfois même entre leurs propres modèles. Voilà pourquoi le Xiaomi 12, attendu pour début 2022, pourrait embarquer un capteur photo principal de 200 Mégapixels. Une sacrée montée en puissance. D’ailleurs, pour accompagner celle-ci, il a déjà été annoncé que le Xiaomi 12 serait le tout premier smartphone équipé du nouveau processeur Snapdragon 898. Des premières informations qui rendent sa fiche technique alléchante, surtout que l’on annonce également une recharge rapide de 120W. Décidément, Xiaomi ne semble plus capable de ralentir sa course à la performance et à l’innovation…